Complexe voire opaque, la fiscalité locale est difficile à appréhender et son impact sur les entreprises est souvent très mal connu du grand public comme des entrepreneurs eux-mêmes. Dans ce contexte, à travers ce baromètre, le MEDEF Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est employé à la décrypter ainsi qu’à en mesurer les évolutions qui ne sont pas neutres sur le développement économique et sur l’emploi.

Si la contribution des entreprises au financement des services publics locaux est légitime, les acteurs économiques tirent la sonnette d’alarme face aux quatre constats suivants :

– Équivalant à l’impôt sur les sociétés, la fiscalité locale pèse très fortement sur les entreprises

– L’évolution du poids de la fiscalité locale est déconnectée du rythme de la croissance et de l’inflation

– Les inégalités entre les territoires sont trop significatives pour être bien fondées

– Le manque de lisibilité de la fiscalité locale ne permet pas de mesurer la bonne gestion des collectivités territoriales

À travers ce baromètre qui constitue un outil au service de la réflexion commune, les chefs d’entreprise se tiennent prêts à travailler de concert avec l’ensemble des élus dans un esprit de coconstruction de la fiscalité locale. Dès lors, nous proposons notamment de simplifier ce millefeuille, d’encadrer et de stabiliser la fiscalité locale ainsi que d’en renforcer la transparence. La fiscalité doit être (enfin) au service de la croissance et de l’emploi.

Accéder à notre publication

 16/06/16

Barometre front page